W. Australia 2016-17 I (Perth-Broome-Derby)

carte Google map


J.22 dec. Perth-Jurien Bay
Arrivée à l’aéroport de Perth où Sara, la bassiste des Rag’ n Bone, a gentiment proposé de venir nous accueillir, merci Sara, elle nous amène à Wicked Campers chez qui on a loué un campervan, pas la caravane tout confort de « Priscilla folle du désert » hein, juste un bon vieux van aménagé pour que l’arrière se transforme en lit double ou en salon avec table, assez bien conçu, et un coin cuisine sommaire à la grande porte arrière. On part déjeuner et boire une bière avec Sara au Rosemount Hotel, un grand pub sympa où on avait vu un concert à notre dernier séjour.
Et c’est parti on the road : on suit la Brand Highway vers le Nord mais on est claqué, on bifurque en fin de journée vers Jurien Bay où on se pose au Tourist Park, pas loin de la plage et de la jetée, on mange au pub à 100 m de là une pizza crevettes-jambon (bonne recette à reprendre)

V.23 dec. Jurien bay-Geraldton
Petit déj au café The Jetty (il y a des « Vanilla Slice » : ça ressemble un peu à un mille-feuilles mais c’est pas bon…)
En bord de route une immense dune (qui semble régulièrement envahir cette dernière) fait face à ce qui semble être un complexe gazo-pétrolier.



On passe par Green Head où on découvre Dynamite Bay, une petite plage dans une crique superbe avec un caravan park à coté, faut qu’on revienne dormir là un jour.

Pause déjeuner à Dongara, la " ville " du coin au resto du Hotel Motel. On se pose pour la nuit à Geraldton, grande ville assez jolie, au Sunset Beach caravan park qui borde les dunes et la mer (agitée car il y a beaucoup de vent). C’est vendredi alors on va voir la nightlife locale, on veut manger au Freemason’s Hotel mais il est 20h30 et la cuisine est fermée ! On passe au Provincial où un concert ést programmé mais ils ne servent que des pizzas et le groupe n’a pas l’air très rock’n roll, on finit au Camel Pub qui veut bien encore nous servir, leur cuisine va fermer, il est presque 21h. un bar à concerts aussi mais pas ce soir. On finit dans un sports bar : le Wintersun avec des écrans géants où passent de la boxe et du cricket, le public semble majoritairement constitué de travailleurs bloqués là pour les fêtes de Noel, il y a un groupe qui joue, des reprises bien sûr, un pub australien quoi, plutôt sympa.

S.24dec. Geraldton-Denham
On mange le midi à la Billabong Roadhouse, une de ces stations-pub-resto-hotel-caravanpark si typiques des routes du bush australien.


On roule vers Shark Bay ou il y a des sites de camping sauvage autorisés, parce que même si l’espace ne manque pas en Australie, on n’a pas le droit de camper où on veut, il y a des panneaux « camping interdits – amendes pour les contrevenants » dans tous les endroits sympas,  on voit dans le coin nos premiers kangourous une maman et son petit, juste pour Noel.
Quelques sites sauvages (sans WC ni installations) sont donc autorisés dans Shark Bay pour une nuit maxi mais il faut une autorisation que l’on obtient contre une petite somme au Visitor Center de Denham où on arrive à 16h, le centre est fermé. On verra demain, en attendant on se pose au Denham Seaside Tourist Village, très bien placé et agréable mais il souffle sur Shark Bay un vent à décorner les bœufs, du coup on teste le salon intérieur du van et c’est génial. En se baladant en ville avec le van, on se fait contrôler à l’alcootest par les flics mais on n’a encore rien bu…
Menu du réveillon : Margarita, Crevettes à la plancha, salade roquettes et tomates cerise, vin blanc et cheesecake caramel salé (qu’on a trouvé au rayon surgelé de l’épicerie de Denham, pas un vrai cheesecake mais c’est bon) on se couche bourré.

D.25 Shark Bay
Merry Christmas
Petit déj au salon d'été

On va au Visitor Centre mais bien sûr c’est fermé comme c’est Noel et ça doit sembler tellement évident pour les Australiens qu’ils ne prennent même pas la peine de l’indiquer sur la porte, on passe la journée à Little lagoon, superbe, et on se balade autour de Denham, petite ville sympa. On hésite à aller à Monkey Mia voir les dauphins qui viennent nager au milieu des baigneurs, on l’a fait à notre premier séjour en Western Australia, c’est génial mais c’est un site privé un peu trop pièges à touristes et comme on l’a déjà fait on laisse tomber.

.


On part camper (sans autorisation donc, v'la les outlaws de l’outback) au site de Fowlers Camp, on se trouve un coin miraculeusement abrité du vent et c’est superbe et sauvage même si deux autres véhicules viennent aussi camper là mais assez loin de nous.





L. 26 dec. Shark Bay – Miaree Pool
On comptait partir sur Exmouth/Ningaloo mais le vent y souffle très fort aussi, on ira au retour, on trace vers le Nord-Ouest. Un Burger " The Lot " (énorme burger où ils mettent tout) au Minilya Roadhouse. Très long trajet et juste avant Karratha à la tombée de la nuit on tombe sur un de ces « rest area 24h » où l’on a le droit de camper sur la route, il y a des WC mais pas de douche. Ceux qu’on a vus jusqu’à présent ne donnaient pas trop envie de s’arrêter mais celui de Miaree Pool est top, en bordure de bassins de rivière, sans crocodiles… On vient de se taper plus de 900km, probablement le trajet le plus long du séjour.


M.27 dec. Miaree Pool – Whim Creek
Baignade dans Miaree Pool où l’eau est carrément tiède.





Il y a beaucoup de mouches dans le désert australien alors on s'est préparé, on a ramené une moustiquaire (merci maman) et sur place on s'est acheté les filets à mettre sur la tête, le chic du bush australien...



Arrêt shopping à Karratha, le Visitor Center est fermé, c’est plutôt une région minière que touristique et on est hors-saison, il fait trop chaud pour le tourisme.
Déjeuner à la Point Samson Tavern et on se baigne  dans la jolie micro baie qui lui fait face, visite de Cossack, ancien port abandonné devenu ville-fantôme et attraction touristique avec ses quelques vieux bâtiments rénovés. Passage à Roebourne et son Visitor center fermé ici aussi.
A Whim Creek on prend la piste de Balla Balla (20km), où le camping sauvage est autorisé mais c’est une zone de mangroves peu accueillante où ne vont que les amateurs de pêche, on croise un kangourou sur la piste et on revient sur l’autoroute se poser au Whim Creek, un Hotel/Pub isolé sympa et accueillant, le serveur nous dit qu'on peut camper sur leur parking et utiliser leurs douches si on mange un bout, c’est cool, surtout que ça fait deux nuits qu’on dort sans douche. Comme c’est un pub on se prend aussi quelques pintes avant de dormir…



Me 28 dec. Whim Creek – Eighty Mile Beach Carav Pk
On passe à Port Hedland qui s’est développée autour de son port minier, le Visitor Centre est bien sur fermé, tout comme la galerie d’art, les cafés, etc., ne reste que des pick up des mineurs encore là en cette période de fêtes. Il y a quand même une plage avec tout le confort des espaces aménagés comme partout en Australie: barbecue au gaz, WC, …


Halte café et mango cheesecake au Pardoo Roadhouse (qui à l’air plutôt pas mal pour dormir sur la route).
Arrivée à 16h au Eighty Mile Beach Caravan Park, meilleur Caravan Pk depuis le début. Plein de petits kangourous se prélassant à l’ombre sur la piste d’accés. Grande plage ininterrompue de plus de 200 km parait-il.







J.29 dec. 80Mile Beach Carav.Pk – Broome
On arrive dans des zones humides, crocodile land, on voit juste un varan qui semble guetter la route sur ses pattes arrière.
On arrive à Broome, enfin, on a un peu fantasmé cette ville depuis nos deux précédents séjours où elle nous semblait si lointaine (à 2000 km de Perth), notre compteur affiche 3000km comme on s’est un peu baladé. Oui j’ai honte de ce plaisir puéril et pas très écolo de rouler et compter les km mais c’est tellement bon de foncer dans ces grands espaces, 3000 bornes ça ferait quoi, une quinzaine de tours de La Réunion.
Le Visitor Center est ouvert, c’est une vraie ville touristique. On pose le van à coté de la fameuse plage Cable Beach, au Palm Grove Caravan Pk où on passe beaucoup de temps dans la belle piscine tiède. Il faut savoir que l’été c’est la saison des « stingers » des méduses hyper-venimeuses et que la baignade en mer est fortement déconseillée. Le Caravan Pk est quasi-vide et du coup c’est parfait pour buller quelques jours.
En pleine ville il y a un génial petit cinéma en plein air « Sun Pictures » qui célèbre cette année ces 100ans ! On va y voit le film australien Red Dog True Blue, l’histoire d’un garçon et son chien dans le bush du Nord –Ouest (pas loin de Broome) un peu tire-larmes mais pas mal, surtout les personnages (et animaux) secondaires.L’aéroport est pas loin et les avions rasent les toits des maisons avant d’atterrir, dans le cinéma avant le film on voit un avion qui semble frôler le coin de l’écran , c’est impressionnant, ne pas aller voir un film catastrophe avec des avions ici…




On dine au Matso’s, la micro-brasserie de la ville qui fait resto, le cadre est sympa, 2 bières chacun puis une bouteille de vin blanc, on est pompette et on s’inquiète car on voit tout le monde partir en taxi, c'est bon, on ne croise pas de flics au retour...

V.30 dec. Broome-Derby-Broome
On part à Derby, à 230 bornes de Broome, des zones sont bien inondés suite à des grosses pluies, on comprend pourquoi les pistes dans le Nord sont coupées, le désert s’est transformé en bayou boueux.. Derby est un petit port qui sert aux éleveurs du coin, pas de plage, beaucoup de crocos, pas grand-chose à faire sans 4x4 par ici, il y a des baobabs partout, le plus connu très gros et creux à l’intérieur, servait même de prison. Parenthèse scientifique pour briller en société botanique : savez-vous qu’il existe 8 variétés de baobabs, 1 africaine, 6 malgaches et… 1 australienne (Adansonia Gregorii), un souvenir du Gondwana, sans doute.
Déjeuner au Spinifex Hotel où 2 français travaillent, à la station service ce sont un allemand et un britannique, heureusement qu’il y a des jeunes européens en visa tourisme/travail pour faire tourner l’économie du bush australien.






video

Retour à Broome, diner au Zanders sur Cable Beach, on boit quelques bieres au Divers Tavern qui est juste en face de notre caravan park, pas besoin de conduire et en plus il y a un concert prévu pour le réveillon avec un groupe local « The Mexicans ».

S.31 dec Broome
Il y a une réserve le long des dunes de Cable Beach avec des sentiers sympas et des varans, dans le caravan park un lézard à collerette semble vivre là, c'est très étrange, au sol il se déplace debout sur ses pattes arrière d'un palmier à l'autre. A marée haute on remarque qu’il y a quand même quelques baigneurs et surfeurs malgré le risque « stingers ». En ville il y a une petite plage sana vague « Town Beach »qui fait face à la baie de Roebuck mais là il y a clairement un panneau « baignade interdite » en cette saison.




En fin d’aprem, deux intrus déambulent dans le caravan park, cherchant peut-être une fête pour le réveillon : deux petits kangourous. Ou bien il y a un trou dans la clôture ou bien ils n’ont que faire du panneau « no visitors beyond this point » à l’entrée, ou peut-être ils ont piscine.



On se fait notre repas de réveillon : asperges fraiches, huitres, crevettes, fraises à la crème, vin blanc et on a racheté de la tequila pour les margaritas. On va au Divers Tavern en face mais il y a la queue à l'entrée ! la jauge est dépassée apparemment et le groupe (reggae roots) ne semble pas casser trois pattes à un émeu, alors on retourne au caravan park continuer à boire des margaritas…
Happy New Year

D. 1 Jan Broome
Bon allez je vais me baigner à Cable Beach, il y a un surfeur et des gamins dans les vagues, surveillés par leurs papas, si une méduse vient par là, elle devrait préférer s’en prendre à toutes ces chairs tendres et innocentes plutôt qu’à ma vieille carne…
Voila, les stingers c’est fait, reste plus qu’à affronter les crocos.
On fait le coucher de soleil à Pointe Gantheaume, très joli, il y a une belle maison isolée sur la pointe à coté du phare, à qui appartient-elle, au gardien du phare ?


 La ville est très calme le soir, faut dire aussi qu’on est un dimanche, le 1er janvier et hors-saison, on rentre au campement se faire des margaritas et manger un rack d’agneau au bbq, miam.